Make your own free website on Tripod.com


 

ligne.gif (3228 octets)

Le massacre à Littleton au Colorado

Ils espéraient en tuer 500...

wpe23.jpg (32577 octets)    Les deux jeunes adolescents, qui ont ouvert le feu et introduit des bombes artisanales dans un lycée de Littleton au Colorado, espéraient tuer 500 autres étudiants et professeurs. De plus, ils prévoyaient attaquer les habitants du quartier puis détourner un avion sur New York et l’écraser sur la ville.

    Le plan d’Eric Harris, 18ans, et de Dylan Klebold, 17ans, ces deux jeunes meurtriers, était prévu depuis un bon moment.

    Eric Harris et Dylan Klebold ont tué 13 personnes: 12 élèves et un professeur sans compter qu’ils ont blessé 20 autres personnes.

    Les enquêteurs ont, semble-t-il, trouvé un journal intime qui appartenait à l’un des tueurs. Quelques extraits ont été rendus public: "Nous voulons être différents, nous voulons être étranges, nous ne voulons pas que les sportifs ou d’autres gens nous méprisent. Nous allons vous punir". Le journal décrivait l’emplacement des lumières dans le lycée, les meilleurs endroits où ils pourraient cacher des objets et décrivait même les heures où les gens étaient plus nombreux à la cafétéria.

    Le Shériff John Stone, qui travaille sur cette affaire, met en cause les parents des deux jeunes. Des armes et des explosifs se trouvaient à côté de ce fameux journal intime. Difficile de ne pas les apercevoir, qu’en pensez-vous?

    Après que leur école se serait retrouvée en cendres, ils prévoyaient s’acharner sur le quartier afin de tuer autant de gens qu’ils le pouvaient. De plus, ils voulaient détourner un avion sur New York et l’écraser sur la ville.

    Les deux adolescents étaient munis de cinq armes à feu et ils ont tiré des centaines de balles à l’intérieur du lycée Columbine. Deux ou trois armes à feu qui ont servi au massacre ont été achetées à la fin des années 60 et au début des années 70. Rien ne prouve qu’elles auraient pu appartenir aux parents d’Harris ou de Klebold. Une jeune fille de 18 ans, présentée comme la copine d’un des deux tueurs, est soupçonnée d’avoir acheté deux des cinq armes qui ont servi aux deux jeunes.

    Plus de 30 bombes et des centaines de munitions ont été retrouvées à l’intérieur du lycée par les enquêteurs. De la trentaine de bombes trouvées par les policiers seulement trois ou quatre d’entre elles ont explosé. Ces explosions ont endommagé plusieurs meubles, brisé quelques fenêtres et ont mis en feu plusieurs moquettes. Deux grosses bombes de la taille d’une bonbonne de gaz, cachées dans un sac, avaient également été retrouvées, mais celles-ci se trouvaient dans la cuisine de la cafétéria.

    Les autres écoles du comté ont renforcé leurs mesures de sécurité à cause de ce cauchemar...

Roxane Saumur
4e secondaire

Revenir à la une du Phénix