Make your own free website on Tripod.com


 

WB01432_.gif (3228 octets)

Flashchandanse 98-99

wpe9.jpg (37577 octets)    Une fois de plus, la troupe Flashchandanse de la polyvalente Nicolas-Gatineau prend son envol cette année. Il s’agit d’une nouvelle édition, forte en émotions pour les 50 élèves participants.
    Nos jeunes talents doivent venir à l’école tous les mardi de 6 à 9 heures pour pratiquer afin de préparer la meilleure représentation possible. Et si l’on se fie à la dynamique du groupe, on peut s’attendre à un spectacle aussi époustouflant que celui de l’an dernier.
    Au calendrier de cette année, il y aura un spectacle dans le cadre du projet Vivre dans le monde de la francophonie qui sera présenté à Sainte-Hyacinthe au mois de février. Il sera présenté devant des Togolais qui viendront nous visiter cet hiver. De plus, il y a une possibilité que Flashchandanse donne deux représentations cette année à des écoles primaires. Aussi, il ne faut pas oublier les traditionnels spectacles de Noël et de fin d’année. Une campagne de financement sera sûrement lancée. Des bas et des mitaines en laine seront offerts.
    Mais que serait la troupe sans ses responsables? Pour s’occuper de nos chers musiciens, Claude Durocher est aux commandes. Il était anciennement membre du groupe Main, avec son frère, Thomas Durocher, professeur de mathématiques et ancien responsable de Flashchandanse. Pour aider Claude, Daniel Sigouin, ancien claviériste pour la troupe, est présent. Il est aussi un professeur de piano à l’école de musique Adagio. La responsable des chanteurs-euses se nomme Chantal Labine. Elle était membre de la première édition de la troupe en 1982-1983 et s’occupe des chanteurs-euses depuis une dizaine d’années déjà. Pour aider Chantal, son cousin, Yan Desjardins est là. Il était le responsable des danseurs-euses auparavant et il dansait aussi à l’Académie de danse Carole Brouard. Pour nos danseuses, Joëlle Sabourin et Martine Sigouin sont présentes. Joëlle est une ancienne de la troupe et joue au curling professionnellement durant l’hiver. Martine est aussi une ancienne et donne des cours d’aérobie à temps plein. Marc Thivierge, alias "Ti-père", est le responsable des techniciens(ennes) et fait occasionnellement de la suppléance dans les classes. Mais sa première passion reste la politique. Le dernier, mais non le moindre, est le grand patron de tout ce beau monde, monsieur Jacques Deschènes. Il faisait partie de cette grande organisation dès la 2e année. Il est professeur de moral et d’enseignement religieux et du cours "techniques de scène" à la polyvalente.
    Je tiens à souligner que toutes ces merveilleuses personnes donnent bénévolement leur temps pour permettre à l’équipe de s’épanouir à fond.

Jessica Osborne Bertrand
5e secondaire

Revenir à la une du Phénix